Catégories

Catégories Archive
  • LE CONSERVATOIRE DU BÉGONIA

    Posté par info@corderieroyale.com

    Aujourd’hui, la serre conservatoire abrite sur 1 000 m2 plus de 1 500 bégonias (500 botaniques et 1 000 hybrides) ce qui constitue la plus importante surface de serre consacrée à un seul genre en Europe. Elle est agréée en tant que Collection Nationale du genre Bégonia par le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées (C.C.V.S.). Véritable source d’écologie tropicale, la serre abrite des plantes d’une incroyable diversité, par leurs tailles, leurs formes et leurs couleurs.

     

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    26 novembre 2016
    0 commentaire
  • LE PALÉOSITE DE SAINT-CÉSAIRE

    Posté par info@corderieroyale.com

    Le Paléosite s’étend sur un parc de 10 hectares et 2000m² de centre couvert et climatisé. Visiter le Paléosite c’est vivre une expérience unique. Fantastique machine à remonter le temps, le Paléosite fait véritablement vivre la préhistoire à ses visiteurs, entre – 15 milliards d’années et – 35 000 ans, sur les traces de Neandertal… Reconstitutions de scènes préhistoriques, villages, huttes, hommes et femmes de la Préhistoire, cimetière de mammouths mais aussi rennes et aurochs… tout est en place pour approcher « pour de vrai » les modes de vie de nos lointains cousins. Parcours animé et sonorisé.

     

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    25 novembre 2016
    0 commentaire
  • L’ABBAYE DE TRIZAY

    Posté par info@corderieroyale.com

    Les vestiges de l’Abbaye de Trizay sont ceux d’un prieuré de l’ordre des Bénédictins fondé au XIème siècle. Après le rachat des bâtiments par la commune en 1990 et une importante restauration, on découvrira ce joyauarchitectural unique en Saintonge, avec sa salle capitulaire couverte par de belles voûtes du XIIIème siècle, ses élégantes arcatures polylobées, son réfectoire.

    Aujourd’hui Centre d’art contemporain, on y présente des Expositions de peintures et sculptures toute l’année d’artistes de renommée mondiale : (Frédéric Benrath, Titus Carmel, Richard Texier, Père Kim en Joong, Hassan Massoudy, Jean Balitran, Fidel Bofil, Délos, etc…). Chaque exposant offre une œuvre de sa collection, peinture ou sculpture, qui reste attachée à ce lieu et formera un fond permanent d’un musée vivant.

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    22 novembre 2016
    0 commentaire
  • LE CHATEAU DE LA ROCHE COURBON

    Posté par info@corderieroyale.com

    La Roche Courbon située sur la commune de Saint-Porchaire entre Saintes et Rochefort en Charente-Maritime a été bâti au XVe siècle, puis modifié au XVIIe. Pierre Loti se rendait souvent en vacances chez sa sœur, domiciliée à Saint-Porchaire. Lors de ses balades à travers la campagne alentours, il tomba sous le charme du château de la Rochecourbon, à l’abandon, en ruines, au milieu des broussailles.Profitant de sa notoriété, l’écrivain permit de sauver le site et fit connaître ce château, qu’il surnommait volontiers le « château de La belle au bois dormant ».

    A l’intérieur vous pourrez découvrir un cabinet de peintures sur bois datant de 1662, la salle Louis XIII aux poutres peintes, une cuisine saintongeaise typique, la salle des gardes voûtée en berceau.Dans le donjon, un musée d’objets de la préhistoire et, dans le parc au sud, de curieuses grottes préhistoriques où a vécu l’homme de Néanderthal, ainsi qu’un magnifique jardin à la française labellisé « Jardins remarquables »

     

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer

    21 novembre 2016
    0 commentaire
  • LE FORT LOUVOIS

    Posté par info@corderieroyale.com

    Découvrez le fort demandée en 1690 par Louvois, Secrétaire d’Etat à la guerre de Louis XIV. L’objectif était de croiser les tirs de canons avec la citadelle d’Oléron afin de défendre l’arsenal de Rochefort et d’assurer un point de communication avec l’île. La construction, dirigée par l’ingénieur Ferry, débuta en 1691. Les fondations sont posées sur le rocher du Chapus qui ne découvre qu’à marée basse.

    Le premier projet de fort ovale imaginé par Ferry fut vite abandonné à la mort de Louvois pour laisser place à un nouveau plan en forme de fer à cheval, dessiné par Vauban.

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer

    19 novembre 2016
    0 commentaire
  • Beaujolais 2016

    Posté par info@corderieroyale.com

     

     C’est aujourd’hui, à minuit, que sera donné le coup d’envoi de la saison du Beaujolais*.

    Chaque année, l’événement tombe le 3e jeudi du mois de novembre.

    Ne Ratez pas l’immanquable Beaujolais Nouveau 2016 de la Corderie Royale.

     

    Histoire du Beaujolais « nouveau » 

    Pourquoi est-il dit « nouveau » ? Le Beaujolais est un vin relevant d’une « appellation d’origine » (« contrôlée » ou « protégée », AOC et AOP). Initialement, ce type de vins ne pouvait être commercialisé qu’à partir du 15 décembre. Mais les producteurs ont obtenu une dérogation à ce principe en 1951, avançant la date de commercialisation. C’est donc un « Beaujolais nouveau » qui était disponible prématurément. Il faut souligner que si le Beaujolais est disponible aussi rapidement après les vendanges, c’est notamment en raison de son processus de fabrication, dans lequel seuls 4 jours sont nécessaires à la macération du vin.

    La saveur du Beaujolais Nouveau

    À chaque millésime, c’est la question que tout le monde se pose : quelle sera la saveur du beaujolais nouveau ? Ce vin primeur fruité a macéré 4 à 7 jours maximum. Le jus des grappes entières, pressuré, encuvé, fermenté, donne un vin peu tannique, de couleur rouge et limpide. Les arômes dits « amyliques » sont souvent proches des fruits rouges, de la banane, et même de certaines sucreries acidulées.

    Le vignoble du Beaujolais s’étend sur 15.732 hectares et comprend quelque 2900 exploitations. Il est situé à 95% dans le département du Rhône, sur le territoire de 84 communes. Le reste est situé sur le territoire de 11 communes du sud de la Saône-et-Loire. Les sols sont argilo-calcaires et granitiques.

     

    * Attention, à consommer avec modération. L’abus d’alcool nuit gravement à la santé.

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer

     

    16 novembre 2016
    0 commentaire
  • L’ÎLE D’AIX

    Posté par info@corderieroyale.com

    L’île d’Aix, ses petites rues parsemées de roses trémières, ses chemins qui serpentent le long des plages, son silence, point de voitures ici, uniquement le bruit du vent et de la mer, vous pouvez vous déplacer à pied, en vélo et même en calèche si le cœur vous en dit, seul les embruns et l’odeur des pins vous accompagne.

    Rendez-vous pour une journée sur l’île d’Aix : point de départ à Fouras, à la Pointe de la Fumée, prenez le bac et en vingt minutes, vous voilà au pays du silence et de la liberté.

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer

    15 novembre 2016
    0 commentaire
  • Offres Spéciales

    Posté par info@corderieroyale.com  

    Offres Spéciales

     

    HISTOIRE / RAFFINEMENT / CONFORT

     

     

    Un hôtel 4 étoiles.

     

    Pour des événements particuliers ou tout simplement tout au long de l'année, l'Hôtel de la Corderie Royale confectionne des offres spéciales.

     

     Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer

     

    14 novembre 2016
    0 commentaire
  • LA CITADELLE DE BROUAGE

    Posté par info@corderieroyale.com

    A l’époque gallo-romaine, le site de Brouage se trouvait sous le niveau de la mer, en plein coeur du golfe de Saintonge. Au fil du temps, la mer s’est retirée et les hommes ont peu à peu façonné ce paysage marécageux jusqu’à en faire au Moyen-Age le grenier à sel du royaume de France, et même de toute l’Europe du Nord.

    Tout au long des XVIè et XVIIè siècle, elle va accueillir bon nombre de personnes illustres, telles que le Cardinal de Richelieu, Marie Mancini ou le roi Louis XIV. Elle verra naître le fondateur de la ville de Québec, Samuel Champlain.

    De nos jours, les claires ostréicoles ont remplacé les marais salants autour des fortifications, et à l’intérieur du village, les échoppes des marchands ont laissé place aux boutiques d’artisans et aux ateliers d’art.

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer

    12 novembre 2016
    0 commentaire
  • La fin de l’année à la Corderie Royale

    Posté par info@corderieroyale.com

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer

    11 novembre 2016
    0 commentaire