Catégories

Catégories Archive

Les Premiers paysans du Littoral Charentais

Posté par info@corderieroyale.com

Le littoral charentais a été fortement habité durant le néolithique où de nombreux vestiges, outils ou mégalithes, y ont été découverts. Le dolmen de l’Eguille-sur-Seudre, ou encore les traces de camps fortifiés à Semussac et Saint-Georges de Didonne, en sont des exemples particulièrement représentatifs.

A travers la présentation des sites fouillés sur le territoire royannais et du Poitou-Charentes en général, vous découvrirez des thématiques révélatrices de la vie quotidienne au néolithique, telles que les habitats et les habitudes alimentaires, les animaux domestiques et l’agriculture, les pierres et leurs utilisations, la poterie, les bijoux et les fameux mégalithes. Sont aussi abordées les méthodes scientifiques pour dater et comprendre ces hommes du passé et leur environnement.

Le Musée de Royan propose de nous faire revivre ce quotidien des homos sapiens sapiens, à travers une exposition et des animations. Face au savoir de l’archéologue qui reconstitue le passé à partir d’objets de la vie de tous les jours, petits et grands seront conquis. Venez découvrir le néolithique où notre civilisation a puisé ses sources !

Quelques animations :

Mercredi 19 janvier 2011, à 15h30 : conférence sur le « Néolithique des bords de mer-Exemple du littoral charentais » – Ludovic Soler, archéologue au Service Départemental de l’Archéologie et commissaire de l’exposition « Les premiers paysans du littoral charentais » – au musée

Mercredi 23 février 2011, à 15h30 : conférence « Actualité des fouilles en Charente-Maritime » – Karine Robin, directrice du Service Départemental de l’Archéologie – au musée

Mercredi 2 mars 2011, à 15h00 : contes « préhistoriques » – Sophie Salleron – tout public – au musée

Infos:
Musée de Royan
31, avenue de Paris
17200 Royan
05.46.38.85.96.
musee@mairie-royan.fr

Hotel***Restaurant de la Corderie Royale, un instant inoubliable entre Terre et Mer.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

 (will not be published)