Catégories

Catégories Archive

Le Théâtre de la Coupe d’Or

Posté par info@corderieroyale.com

En 1766, le maire Hèbre de Saint Clément cède la parcelle Coupe d’Or à un groupe d’actionnaires. Un premier théâtre est alors construit par un architecte italien, sieur Miguel Angelo, mais il va rapidement s’effondrer.

Un autre italien prend la relève : Berinzago. Il construit un théâtre en trois parties (espace social, salle et scène) qui n’occupe pas la totalité de la parcelle. Comme dans les grands ports de France, il porte le nom de Théâtre de la Marine puisque son public est essentiellement constitué d’officiers et est inauguré en 1769.

En 1852, le théâtre est en très mauvais état, il coûte trop cher. Il est vendu à la ville de Rochefort. L’architecte rochelais Brossard l’agrandit et apporte de nombreux travaux (fauteuil d’orchestre installé au parterre, péristyle d’entrée, façade, éclairage au gaz, décors rappelant l’antiquité, hommage aux auteurs et compositeurs…). La salle est inaugurée en 1853.

Les derniers travaux importants, avant la rénovation débutée en 2007, ont été réalisés  en 1971 par l’architecte Marc Quentin. La salle fut refaite selon le modèle du théâtre du Petit Trianon à Versailles, c’est-à-dire en bleu (remplaçant le rouge), or et avec des miroirs dans le fond des loges.

De mai 2007 à octobre 2012, le théâtre a  été fermé, pour trois années de travaux.
Cette campagne de travaux a permis de découvrir la réelle histoire architecturale du théâtre, d’où le choix de redonner à la salle de spectacles reconstruite sous Napoléon III ses teintes initiales – avec la prédominance du rouge pompéien – ainsi qu’à d’autres espaces fondamentaux, tels le foyer ou la façade principale.

 

Hôtel****Restaurant de la Corderie Royale, un instant inoubliable entre Terre et Mer.

24 octobre 2016
0 commentaire

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

 (will not be published)