Catégories

Catégories Archive

La Marine Française face à la traite Négrière au XVIIIème et XIXème siècle

Posté par info@corderieroyale.com

Exposition présentée par le Service Historique de la Marine.

Si la traite atlantique française est le fait de la marine du commerce, elle n’aurait jamais pu tant se développer sans le soutien politique de l’Etat et de la marine de guerre.

L’exposition cherchera ainsi à montrer dans un premier temps de quelle manière la Marine et son administration ont pu favoriser le commerce de la traite : prêt de navires, exonération de taxes, versement de droits… Le thème de la participation d’officiers de la Marine à des opérations de traite sera plus particulièrement développé.

Les bouleversements politiques de la fin du XVIIIe siècle en France et les évolutions étrangères (abolition de la traite en Angleterre en 1807) modifient totalement le contexte entre la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle. A la fin des années 1810, la traite est définitivement déclarée illégale en France. L’application de cette décision sera plutôt lente à venir, mais la Marine jouera un rôle décisif dans la lutte contre la traité illégale. L’exposition insistera ainsi sur le rôle joué par les navires faisant la chasse aux bâtiments négriers et les stations navales françaises.

Infos :
Du 01/01/2011 au 31/01/2011
Service historique de la défense
4, rue du Port
17300 Rochefort
Du lundi au jeudi de 8h30 à 17h15, le vendredi de 8h30 à 16h30.
Tel : 05 46 87 74 90

Hotel***Restaurant de la Corderie Royale, un instant inoubliable entre Terre et Mer.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

 (will not be published)