Catégories

Catégories Archive
  • La Maison du Roy

    Posté par info@corderieroyale.com

     

    Quand le roi exprime le désir de visiter ses arsenaux de Marine, au printemps de 1671, il n’y a rien pour le recevoir à Rochefort et on prévoit de le loger à Tonnay-Charente. Il en est encore ainsi le 15 novembre de la même année, quand l’architecte Le Vau signe un mémoire où figurent, parmi les « bâtiments à faire » : « la maison royalle pour le logement du Roy quand il luy plaira aller à Rochefort, le logement de l’admiral ou du vice-admiral, le logement de l’intendant général de la Marine… »

    La construction de ce « château », appellation utilisée dans de nombreuses sources, semble s’être effectuée entre novembre 1671 et décembre 1672, au temps de l’intendant Charles Colbert de Terron. Mais le Roi ne séjourna jamais à Rochefort. La Maison devint devint alors celle de l’intendant de la Marine et, à partir de 1781, celle du commandant de la Marine.

    La Maison du Roy abrita à deux reprises l’empereur Napoléon Bonaparte : la première fois en août 1808 pour visiter le fort Boyard en construction et pour dresser les plans du fort Liédot et la seconde, moins glorieuse, le 3 juillet 1815, lors de son départ sur l’île d’Aix avant son exil sur l’île Sainte-Hélène.

    Depuis, la Maison du Roy est devenue la préfecture maritime qui gère les côtes des Sables-d’Olonne jusqu’à Biarritz. En 2002, elle ferme ses portes à la Marine (la préfecture maritime de Brest reprend le flambeau) et elle abrite désormais le Commandement des Écoles de la gendarmerie nationale depuis 2004. 

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    31 octobre 2016
    0 commentaire
  • Le Bar de l’Hôtel 

    Posté par info@corderieroyale.com

    CONVIVIALITÉ / DÉTENTE

    Un espace de détente et de convivialité au coeur de l’hôtel, à Rochefort-sur-Mer.

    Avant de dîner, après une journée pleine de découverte culturelle ou simplement pour vous détendre, profitez du bar de notre hôtel 4 étoiles près de La Rochelle. Nos barmans sauront vous conseiller sur nos produits régionaux, vous prépareront les meilleurs cocktails et les meilleurs rafraichissement.

     

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer.

     

    30 octobre 2016
    0 commentaire
  • La Maison de Pierre Loti

    Posté par info@corderieroyale.com

    La Maison de Pierre Loti se visite à l’Espace Pierre Loti au Musée Hèbre de St.Clément

    Le musée Hèbre de St.Clément propose un espace dédié à Pierre Loti au 1er étage. Composé d’une salle d’exposition permanente explicitant la vie de Pierre Loti à partir de collections issues de la Maison, d’un espace de projection en 3 Dimensions, véritable innovation technologique, offrant une visite guidée de la maison, et un espace d’exposition temporaire.

    Pierre Loti, de son vrai nom Louis Marie Julien Viaud, est un écrivain-voyageur officier de marine né à Rochefort en 1850 et mort à Hendaye en 1923.
    Au sein de sa maison comme dans ses ouvrages, il tente désespérément de retenir le temps qui passe en recréant les paysages visités, les émotions ressenties.
    Hanté par l’angoisse de la mort, il s’attache aux objets, collectionne de petits riens et de grandes œuvres avec un égal amour. Ce n’est pas tant la valeur intrinsèque des choses qui l’intéresse que leur puissance évocatrice, la charge émotionnelle qu’elles susciteront lorsque son regard les effleurera.
    La salle renaissance, la salle gothique, la mosquée, le salon turc ou encore la chambre arabe nous transportent dans les mondes magiques et exotiques du Moyen-Âge et de l’Orient, revus à travers l’imaginaire de l’artiste.
    En 1969, la commune achète à son fils Samuel la maison, qui devient un musée municipal en 1973. La demeure est aujourd’hui classée « Monument Historique », et labellisée « Maison des Illustres ».
    Aujourd’hui sa maison est aux mains des Architectes des bâtiments de France.

    Ne manquez pas cette sublime visite.

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer.

     

    29 octobre 2016
    0 commentaire
  • L’Ancienne École de Médecine Navale

    Posté par info@corderieroyale.com

     

    L’Ancienne École de médecine navale de Rochefort a été fondée en 1722 et constitue de fait la première au monde pour sa discipline. Pendant près de deux siècles et demi, elle forma les chirurgiens embarqués à bord des navires de guerre.

    En 1788, elle s’installe dans un pavillon du nouvel hôpital de la Marine, qui était le plus grand de la région et l’un des plus modernes du Royaume. Les officiers de santé de Rochefort participaient activement aux voyages d’exploration autour du monde et contribuèrent à enrichir progressivement les collections d’anatomie humaine, d’ethnographie et d’histoire naturelle.

    Une bibliothèque scientifique fut également créée et vit ses fonds s’accroitre rapidement.En 1890, l’école de Rochefort devient simple établissement préparatoire mais accueille des étudiants jusqu’en 1964.

    En 1983, l’hôpital ferme ses portes et trois ans après, le Musée de la Marine est sollicité pour mettre le lieu en valeur.

    Le pavillon de l’ancien hôpital de la Marine a fait l’objet d’un réaménagement important de ses salles pour une reconversion en musée géré directement par le Musée national de la Marine de Rochefort. Il a été ouvert au public en 1998 et est de fait le dernier des musées de Rochefort à avoir été créé.

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    28 octobre 2016
    0 commentaire
  • Hôtel Restaurant de la Corderie Royale

    Posté par info@corderieroyale.com

    Venez profiter du cadre idyllique de la Corderie Royale lors d’un dîner.

    Au sein de notre restaurant gastronomique vous serez surpris de découvrir les mystères de ce lieu insolite.

     

     

    Hôtel****Restaurant de la Corderie Royale, un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    25 octobre 2016
    0 commentaire
  • Le Théâtre de la Coupe d’Or

    Posté par info@corderieroyale.com

    En 1766, le maire Hèbre de Saint Clément cède la parcelle Coupe d’Or à un groupe d’actionnaires. Un premier théâtre est alors construit par un architecte italien, sieur Miguel Angelo, mais il va rapidement s’effondrer.

    Un autre italien prend la relève : Berinzago. Il construit un théâtre en trois parties (espace social, salle et scène) qui n’occupe pas la totalité de la parcelle. Comme dans les grands ports de France, il porte le nom de Théâtre de la Marine puisque son public est essentiellement constitué d’officiers et est inauguré en 1769.

    En 1852, le théâtre est en très mauvais état, il coûte trop cher. Il est vendu à la ville de Rochefort. L’architecte rochelais Brossard l’agrandit et apporte de nombreux travaux (fauteuil d’orchestre installé au parterre, péristyle d’entrée, façade, éclairage au gaz, décors rappelant l’antiquité, hommage aux auteurs et compositeurs…). La salle est inaugurée en 1853.

    Les derniers travaux importants, avant la rénovation débutée en 2007, ont été réalisés  en 1971 par l’architecte Marc Quentin. La salle fut refaite selon le modèle du théâtre du Petit Trianon à Versailles, c’est-à-dire en bleu (remplaçant le rouge), or et avec des miroirs dans le fond des loges.

    De mai 2007 à octobre 2012, le théâtre a  été fermé, pour trois années de travaux.
    Cette campagne de travaux a permis de découvrir la réelle histoire architecturale du théâtre, d’où le choix de redonner à la salle de spectacles reconstruite sous Napoléon III ses teintes initiales – avec la prédominance du rouge pompéien – ainsi qu’à d’autres espaces fondamentaux, tels le foyer ou la façade principale.

     

    Hôtel****Restaurant de la Corderie Royale, un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    24 octobre 2016
    0 commentaire
  • Le savoureux Feuilletés d’Huîtres en coquilles de Marennes d’Oléron

    Posté par info@corderieroyale.com

    Le Restaurant vous dévoile sa délicieuse Recette du Feuilletés d’Huîtres en coquilles de Marennes d’Oléron 

    FEUILLETÉS D’HUÎTRES EN COQUILLES DE MARENNES D’OLÉRON
    Ouvrir les huîtres, les enlever de leurs coquilles et les conserver dans leur eau.
    Laver et sécher soigneusement les coquilles puis beurrer l’intérieur.
    Étaler puis chemiser très finement l’intérieur des coquilles de pâte feuilletée.
    Recouvrir les coquilles de papier aluminium pour empêcher la pâte de lever.
    Cuire les coquilles et démouler la pâte des coquilles immédiatement.
    Dresser les feuilletés ainsi obtenus sur une assiette, garnir de salicorne et tenir au chaud.
    Pocher les huîtres et monter leur jus avec du beurre jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux.
    Disposer les huîtres pochées sur les feuilletés et napper légèrement de jus.
    Servir aussitôt, bon appétit !

    Le Restaurant de la Corderie Royale un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    22 octobre 2016
    0 commentaire
  • La place Colbert de Rochefort

    Posté par info@corderieroyale.com

    En 1670, du blé était cultivé sur l’actuelle place Colbert, qui portait alors le nom de « place des Capucins ». A la Révolution elle devint la « place de la Liberté », où trônait l’échafaud.

    Au XIXe siècle, l’hôtel de ville est construit en bordure de la place, dès lors le centre névralgique de la ville. Cette vaste esplanade, ceinte d’arbres, est décorée d’une fontaine datant du XVIIIe siècle, sculpture allégorique de la rencontre de la Charente avec l’océan Atlantique. Autour de la place, plusieurs hôtels particuliers témoignent de l’architecture raffinée des XVII-XVIIIe siècles.

    Mais si il y a une chose qui a fait entrer la place Colbert dans la postérité, c’est bien le tournage du film « Les Demoiselles de Rochefort », comédie musicale dont les principales scènes se déroulent sur l’esplanade : murs et volets ont été pour l’occasion blanchis et repeints de couleurs vives. Lorsque le réalisateur Jacques Demy choisi Rochefort pour le tournage de son film, avec la présence d’actrices comme Catherine Deneuve et Gene Kelly, c’est un véritable événement pour la ville : la place est d’ailleurs maintenant communément appelée « place des Demoiselles ».

     

    Hôtel Restaurant de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    21 octobre 2016
    0 commentaire
  • L’Automne à la Corderie Royale

    Posté par info@corderieroyale.com

    LA CHARENTE SE COUVRE ET SE DÉCOUVRE SOUS UN AIR AUTOMNAL.

    DÉCOUVREZ CE SPECTACLE AU COURS D’UN REPAS GASTRONOMIQUE SIGNÉ PAR NOTRE CHEF. 

     

    Réservation au 05 46 99 35 35 

     

    Restaurant  Gastronomique de la Corderie Royale  un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    19 octobre 2016
    0 commentaire
  • Le Pont Transbordeur de Rochefort

    Posté par info@corderieroyale.com

     

     

    Au XIXème siècle, le seul moyen de traverser la Charente et Martrou, quartier de la commune d’Échillais, est le bac. A rame puis à vapeur, ce système de traversée est limité, à marée basse notamment, mais également en cas de conditions météorologiques défavorables ou de courant trop fort.

    La construction d’un pont est alors envisagée afin de remplacer le bac, qui ne peut plus répondre à une demande de circulation de plus en plus importante.
    Le défi est de trouver un système de pont qui permette la traversée des personnes sans gêner la navigation fluviale et maritime, notamment pour les navires de l’Arsenal de Rochefort.

    Le projet de « Pont à transbordeur » proposé par Ferdinand Arnodin, ingénieur et industriel français, est retenu en 1897. Les travaux débutent en mars 1898 pour se terminer 27 mois plus tard, avec une inauguration le 29 Juillet 1900.

    Le Pont Transbordeur de Rochefort est le dernier pont de ce type en France.

     

    Hôtel****Restaurant de la Corderie Royale, un instant inoubliable entre Terre et Mer.

    18 octobre 2016
    0 commentaire